Nigloween — 3 octobre 2020

Nigloween — 3 octobre 2020

Posté par Coasterrider Team

Introduction

Halloween à Nigloland : deux visites différentes, deux expériences opposées, deux points de vue partagés.

3 octobre 2020 : une excellente journée

Le point de vue selon Tony, Delphine et Carine

C'est presque en dernière minute (pour ne pas changer) que nous nous dirigions à Nigloland le premier week-end d'octobre. En compagnie de notre invitée spéciale, Carine, nous découvrions le parc sous sa fourrure d'Halloween, qui lançait justement sa première journée de l'événement. Après avoir marqué le coup à ses 18 ans en l'embarquant à Walibi Holland pour les Halloween Fright Nights, c'est Nigloween qui se chargera de faire les 20 ans.
Nous sommes bien à Nigloween, et cette ambiance dès notre arrivée promet une bonne journée !
Première visite pour les filles, c'était la troisième fois que je revenais sur les lieux. Quoiqu'il arrive, c'était la première pour tout le monde de découvrir l'événement Halloween du parc. Et globalement, c'est plutôt joli et soigné ! L'effet est saisissant dès l'entrée sur le parc, et la zone est assez lourdement thématisée, notamment autour du manoir hanté. Un bel effet "wow" auquel on ne s'attend pas !
S'il y a un petit point à reprocher, c'est que tout a été finalement mis près de la zone d'entrée du parc. Une fois celle-ci dépassée, la décoration Halloween se fait plus légère sur le reste du parc.
Allez, une maze spéciale n'aurait pas été de trop en plus de cette thématisation ! 😜

Côté parc en général, Nigloland reste beau, bien thématisé dans l'ensemble, et est agréable à visiter. Notamment dans notre cas, où l'affluence était complètement absente, nous laissant des allées complètement désertes, ainsi que des files dénuées d'attente. Il y a juste un point qui me fait tiquer néanmoins : les employés sont loin d'être malpolis ou désagréables, mais ils pourraient être plus conviviaux en nous accueillant avec ne serait-ce qu'un petit sourire. (Et ne me dites pas que c'est à cause des masques, « les yeux sont la fenêtre de l'âme », ça se voit !)

Au niveau attractions, voici les points marquants :
  • Le Donjon de l'Extrême : c'était la nouveauté à découvrir depuis ma dernière visite en 2015. Funtime délivre une tour haute de 100 mètres proposant une chute à longue durée. Très sympa, pas exceptionnelle non plus, mais tout de même bonne, c'était un plaisir de rester assis dessus pendant plusieurs cycles pour chain ! 😁
  • Alpina Blitz : petite déception sur le gros coaster du parc. Vibrations, voyage un peu mou, voilà ce qu'on en a retenu du Mega Lite de Mack. J'en avais de bien meilleurs souvenirs en 2015, où il était déjà plus confortable, et où les airtimes étaient plus forts. Maintenant, je soupçonne que l'attraction n'était pas « chaude » dû à la faible affluence, et où les cycles de départ étaient assez espacés.
  • Air Meeting : Mais que s'est-il passé pour ce Sky Fly ? Impossible de vriller comme un fou comme j'ai pu le faire en 2015. Il semblerait que le contrôle des ailes soit plus limité… 😕 Dommage, l'intérêt s'est perdu…
  • Noisette Express : C'est un Kiddie Coaster, certes, mais c'est surtout le soin appliqué à son univers qu'il faut souligner. C'est mignon, c'est coloré, c'est propre, et le tout en fait un bon remplaçant d'une Pomme ! 😂
Évidemment, Nigloland se compose de beaucoup d'autres attractions dont vous trouverez nos retours à travers les images de la journée.

C'est avec une grande satisfaction que nous sommes repartis de Nigloland, où la journée était riche en tours d'attractions ! L'expérience de visite était très satisfaisante, grâce à l'affluence nulle, notamment, il faut l'avouer.
Avec une telle visite, le quota et la dose de frissons recherchés ont été très vite atteints pour nous combler.

Il n'y a plus qu'à attendre Krampus pour essayer de revenir faire un saut !

26 octobre 2020 : le parc victime de son succès

Le point de vue selon Pascal et Caroline

Nigloland est un parc qui compte pour nous, car c'est là-bas que nous nous sommes rencontrés pour la première fois avec Caroline. Retour après six ans pour découvrir Nigloween et tous les changements effectués depuis. 😊

Rien ne présageait que nous allions passer l'une des plus mauvaises journée dans un parc ! 😱 Il est vrai que nous avions réussi à caler notre visite lors des vacances scolaires, car cette année, impossible de prévoir quoi que ce soit…
Au final, mettre une heure pour atteindre l'entrée d'un parc n'est jamais très plaisant pour un début de journée ! Un bouchon s'était même formé depuis la route d'accès, imaginez donc la suite pour en atteindre l'intérieur.

Franchement, je vais passer rapidement sur les interminables files d'attente. En moyenne, comptez 45 minutes à Alpina Blitz, 40 minutes au Manoir Hanté, une heure pour Noisette Express, 40 minutes au Goldmine Train, et pour finir et s'achever, 30 minutes pour entrer dans la boutique située à la sortie du parc. De plus, l'amplitude horaire d'ouverture est moindre qu'un parc comme Cigoland, c'est incompréhensible ! 😱

C'est donc le début d'une course pour au moins faire quelques attractions, sans compter la possibilité de se poser pour manger. Ça sera un bretzel froid chacun sur la route…

Heureusement quand même que la déco d'Halloween est qualitative et bien trouvée, mais elle mériterait d'être beaucoup plus présente dans l'ensemble du parc.

Pour l'anecdote : le Niglo Show est tellement bien organisé qu'ils ne comptent pas le nombre de personne avant le spectacle. Vous attendez donc pour rien dans la première salle en espérant pouvoir entrer… Cela sera justement une attente pour rien et une déception de plus !

Bref, une expérience catastrophique qui ne sera presque sauvée que par la très belle météo du jour, les jolies couleurs de l'automne, et le magnifique et très réussi Eden Palais. Celui-ci a un charme fou, qui n'est pas sans rappeler le musée des arts forains français et même anglais que nous avons pu visiter. Une très belle façon de mettre son histoire familiale en avant et d'être fier de ses origines. 😊
Retour en arrière sur les métiers que la famille Gélis a possédé.
Après cette sacrée et trop courte journée, nous avions prévu de tester le restaurant de l'Hôtel des Pirates qui se révèle être correct mais sans plus. Pour moins cher, vous trouverez des plats tout aussi qualitatifs auprès des hôtels du Puy du Fou (« Les Deux Couronnes »), ou même dans notre restaurant thématisé de Villecresnes « le Repère de Pirates ».
Petit apéro en attendant l'heure du buffet.
Finalement, après avoir pu faire six attractions, nous avons un ressenti et un sentiment de nous être faits « arnaqués » par rapport au prix de l'entrée. Je précise que nous ne jugeons pas le parc physiquement à proprement parler, mais surtout l'expérience visiteur de notre journée.

Nigloland est devenu un « grand » parc, une trop grosse machinerie qui perd de son charme dans de telles journées d'affluence. 😔

Galerie des médias (129)

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.
À propos de ce parc
Nigloland
France - Grand Est
Il y a 6 montagnes russes en opération dans ce parc.
Les avez-vous déjà faites ? Vérifiez et enregistrez vos tours sur Coasterr1dd3n !
À propos de l'auteur
Coasterrider Team
L'équipe