Musée Coasterrider

Musée Coasterrider

Une passion partagée depuis 2004

Navigation article

Avant-propos

Coasterrider a été lancé en octobre 2004, lorsque je n'avais qu'une quinzaine d'années et que je n'avais même pas encore le brevet des collèges. Initialement, le projet que je réalisais au lieu de faire mes devoirs de cours était de partager ma passion actuelle des parcs d'attractions, et notamment celle des montagnes russes, en vidéo. Des vidéos onride réalisées par mes soins dans mes home-parks, avec les caméscopes à cassette. Mais ce qui semble avoir lancé le site, ce sont surtout les trip-reports, un format arrivé à la troisième version permettant de partager des photos de visite de parcs sous la meilleure forme possible.

Aujourd'hui, Coasterrider utilise et partage toujours des photos et vidéos ciblant les parcs et les montagnes russes, sans oublier les fêtes foraines ainsi que tout ce qui touche au domaine du divertissement en général. Avec les réseaux sociaux, les partages des médias se sont davantage démultipliés.

Plus de médias dit plus de gestion et plus de données : pour pouvoir se diversifier comme il est aujourd'hui, le site a dû vivre plusieurs transformations pour s'adapter au contenu qui est actuellement proposé. Du logo jusqu'au site web, vous retrouverez sans exception toutes les versions qui ont permis à Coasterrider de devenir ce qu'il est aujourd'hui.

Sauf mention exceptionnelle, toutes les versions de Coasterrider sont fièrement propulsées par le framework… Coasterrider, un framework PHP fait maison que j'ai développé moi-même et que je maintiens encore aujourd'hui pour ce projet et d'autres sites.
Tous les designs ont été également intégrés from scratch.
Pas de WordPress, pas de CMS, pas de Bootstrap - que de la passion, pour un site sur mesure fonctionnant à l'optimal !

Coasterrider 12

11 mai 2020

Version actuelle

Toujours aux commandes du support principal de Coasterrider, avec une version « déconfinée » !
En se basant sur les expériences des précédentes versions ainsi que sur les contenus partagés, la douzième monture de Coasterrider semble être la version « définitive ». Tout simplement car c'est la version qui arrive à unifier toutes les anciennes données depuis la création du site en 2004, jusqu'à aujourd'hui. Toutes les données créées il y a plus de 15 ans sont désormais organisées de la même manière que les derniers contenus qui sont publiés récemment. Un travail qui a demandé beaucoup de temps mais qui permet d'archiver tous les partages « éternellement ».

Si les thèmes des anciennes versions ne sont pas sélectionnables, un mode sombre reste tout de même disponible pour les personnes qui ont toujours connu Coasterrider durant ses versions "dark".

Tout naturellement, tous les outils « en coulisses » sont toujours plus performants, pour nous permettre d'être plus productifs dans les partages et créations de contenu.

Par ailleurs, Coaster1dd3n se voit déployé de sa version 3 (en bêta au lancement) qui se voit rajouté comme fonctionnalités, la gestion des différentes versions des montagnes russes, ainsi que la possibilité d'ajouter les tours pour des amis.

Les contenus que nous partageons sont désormais davantage liées à Coasterr1dd3n, et en plus de l'expérience que l'on vous fait vivre, vous pourrez retrouver plus d'informations sur le lieu (contact, réseaux sociaux, emplacement) ainsi que les éventuelles montagnes russes qui s'y trouvent.

À l'occasion du lancement de cette version, Coasterrider, pour la toute première fois de son histoire, a bénéficié d'une grande annonce d'ouverture qu'aucune autre version n'a reçue avec un teaser mémorable qui fait la fierté de toute l'équipe.

Coasterrider 11

23 avril 2017 au 10 mai 2020

La version 11 marquait un certain tournant dans l'histoire de Coasterrider par l'intégration de Pascal dans l'équipe : un chasseur de coasters chevronné qui a ridé plus de 500 coasters dans sa vie autour du monde. Longtemps seul aux commandes du projet, notamment du site, je n'étais désormais plus le seul à gérer à plein temps Coasterrider. Mon cher ami, qui en plus de pouvoir poster le même genre de contenu que moi sur le site, s'occupait agréablement des réseaux sociaux en parallèle afin d'assurer une meilleure visibilité du site.
À cette époque, les réseaux sociaux prenaient déjà beaucoup plus de place qu'auparavant, et il était important de créer une passerelle avec ces « nouveaux » médias qui, aujourd'hui, sont la nouvelle référence de consommation instantanée.

Travail d'équipe oblige, cette version est venue avec une pléthore d'améliorations et d'outils dans le backoffice pour mieux gérer les données et les contenus du site, en plus des changements visuels habituels pour le visiteur.

La version 11 a eu l'audace de connaître plusieurs variantes des trip reports, cette rubrique qui a longtemps fait (et fait encore) le cœur du site. C'est d'ailleurs la seule version qui a connu la « fin » des trip reports (listing de médias, ou chapitres) pour un autre format alternatif : les "Lightning Reports". Ceux-ci étaient accompagnés des "Lightning Posts", le nouveau petit nom de Live!/Greetings From! des versions précédentes. Derrière ces noms barbares se cachaient juste des formats de publications plutôt traditionnels, mais qui étaient plus adaptés aux réseaux sociaux. En effet, ces publications permettaient la visibilité synchronisée sur le site comme sur Facebook ou Twitter.

Des nouveaux types de vidéos sont également apparus au courant de l'année 2019 : les "Lightning Reports 2". Calqué sur la lecture "express" des Lightning Reports, ces vidéos tentent de résumer nos expériences de visites en 2 ou 3 minutes (mais cette durée est souvent dépassée). Un format qui a eu pas mal de succès, et qui nous permet de varier notre style de partage en plus de la rédaction.

Coasterr1dd3n est également déployé durant l'ère de la version 11, et aura connu deux versions. La version de base était la reprise de la "Coasters List" de la 8ème version sorti en 2012, avec un comptage unique des tours, puis la version 2.0, qui bénéficiait d'un Material Design, et surtout, la possibilité de pouvoir compter le nombre de tours sur une même montagne russe.

Coasterrider 10th Edition Anniversary

25 décembre 2014 - 23 avril 2017

L'une des plus belles versions de Coasterrider, dont le design avait été suggéré par FBSullivan. Cette dixième itération se devait être marquante pour accompagner les dix bougies que soufflaient Coasterrider la même année. Tout a été misé dans l'aspect visuel.

Cette version n'était pas forcément venue avec de nouvelles fonctionnalités ou nouveaux types de contenu, mais pour marquer le coup des dix ans, le site possédait l'avantage d'avoir des thèmes interchangeables… basés sur les anciennes versions du site, justement ! Un travail colossal qui a fait que cette fonctionnalité est restée pour une durée limitée.

Les trip reports connaissent un renouveau avec cette version avec une toute nouvelle forme de rédaction constituée de chapitres. Finis les TR avec toutes les photos en une page, les médias sont désormais regroupés par section (par exemple, chaque attraction faite durant le report), et toujours autant de détails sur l'expérience vécue durant la visite.

Côté technique, et comme pour chaque version, le code s'améliore toujours progressivement, permettant ainsi d'améliorer et faciliter la maintenance du site qui accueille toujours plus de données, pour la version actuelle et celles qui viennent ; chaque nouvelle version étant basée sur la précédente, en mieux.

Coasterrider 9: IUX

fin août 2013 au 25 décembre 2014

IUX pour Improved User eXperience.

En effet, sous ce nom un peu barbare, se cachait derrière une bien bonne avancée technique dans l'ergonomie de Coasterrider.

Le design reprenait un peu les traits de la version 4.1 à ce moment là car j'estimais que cette dernière abritait un style visuel plutôt bon.

J'ai donc mixé à "l'ancien" design, les nouvelles et dernières technologies du Web possible à ma connaissance pour y pondre cette version 9 qui était responsive Media Queries. Le tout était couplé à un système de développement framework maison semi-MVC.
Le code était très modulaire et permettait une utilisation flexible des fonctions partout sur le site.

Côté nouvelles fonctionnalités, je me mettais juste à la mode avec un enregistrement des nouveaux membres via Facebook, et… et je ne sais plus trop. 😜 Peu de choses sont à remarquer car, sans doute, tout tournait bien en général.

Avec l'arrivée de cette version, le site déménageait également des serveurs Free pour aller chez sHost.ca. Cela permettait une navigation bien plus rapide avec un stockage qui n'était pas non plus limité.

Coasterrider 8

avril 2012 à fin août 2013

Toujours en quête d'évolution graphique et technique, la 8ème itération de Coasterrider aura adopté les dernières technologies du web pour un fonctionnement stable et évolutif.

Fini les méthodes pures procédurales pour laisser place au CMS propriétaire, apportant un nouveau fonctionnement de modules permettant une maintenance aisée, et une installation de petits plus additionnels pour un confort de visite optimal.
Sémantique et code cleané grâce à HTML5 et design plus "smooth" grâce à CSS3.
Enfin, Web 2.0 oblige, le contenu se devait d'être connecté aux réseaux sociaux.

Au menu des nouveautés publiques, un nouvel espace membre permettant ainsi de gérer les coasters ridés (le prédécesseur de l'actuel Coasterr1dd3n), une gestion de thème afin de satisfaire tous les goûts qu'importe la saison, l'ajout de la notation des parcs visités des trip reports, et enfin, amélioration de navigation grâce aux sliders des rubriques présentant avec "style" les dernières mises à jour. 😉
Sans oublier bien sûr que le site était responsive. 😜

Bien que le changement de thèmes était possible, je n'avais pas le temps d'en importer d'autres. Il fallait nettoyer les modules superflus encore avant de pouvoir gérer les modules par thème, qui sont désormais prêts pour cette actuelle 9ème version de CR. 😉

La rubrique "Live!" lancée avec la version 7 se voyait renommer en G.F.: Greetings From!. Les fonctionnalités restaient tout de même identiques.

Pour le 10, va falloir faire gros pour un chiffre bien rond ! 🙌

Coasterrider HD Dark Abstract Evolution (v7.2.0)

janvier 2010 à fin janvier 2012

La version la plus aboutie de Coasterrider et la plus fonctionnelle depuis les 5 dernières années. Désignée avec quelques silhouettes de coasters sur fond abstrait en tant qu'arrière-plan, le site avait une bonne gueule et méritait un tel surnom de Dark Abstract Evolution. Un thème qui n'aura pas changé durant ses deux années d'opération, mais où le contenu aura su être +/- efficace.
La version mobile était évidemment de la partie, et plus ancrée avec le thème actuel de la version, mais en étant adaptive et non responsive.

D'ailleurs, le blog n'était pas encore fermé lors du lancement de cette version. Celui-ci aura tenu un peu moins d'une semaine, à mes souvenirs, avant que je ne décide de revenir en site, comme aujourd'hui. Il y a eu, semble-t-il, des réagencements des blocs de présentation aussi, mais le design restait le même quelque soit la présentation.

Un an et demi après son lancement, cette version se dotait d'une nouvelle zone que j'avais appelée "Live!". Celle-ci était une rubrique consacrée aux directs lorsque j'étais en balade dans un parc, ou ailleurs, avec un post qui était limitée à une seule photo. La rubrique était même disponible à quiconque voulait partager ses lives dans un parc, avec modération de contenu derrière, évidemment.

Tout fonctionnait impeccablement techniquement, rien à déplorer, malgré une méthode de travail très procédurale.

Voilà donc qu'après deux ans d'activités, cette version met fin à son opération pour un nouveau départ.

Coasterrider HD | Blog v2

mi-octobre 2009 à mi-décembre 2009

CR Blog 1, un an après son lancement s'est vu inactif pendant des mois et des mois jusqu'à mi-2009. En avril 2009, l'activité du blog reprenait mais le design était gardé depuis tout ce temps. Certes, un bon design mais qui au fil du temps, perd de son charme pour les habitués. Du coup, s'est lancée cette version 2 du blog !
Une version totalement « particulière » vu que celle-ci s'était crée durant l'été 2009… sur les parcs Disney ! 😜 Oui oui ! sur place même, en face de Big Thunder Mountain, ou au Disney Village… Le PC portable avait bien travaillé sur ça.
Mais au bout de deux mois d'utilisation, le design prenait de l'âge encore plus rapidement que son prédécesseur, et les multiples problèmes techniques ont dû conduire à une fermeture vite fait pour maintenance. Cette maintenance cachait en fait le tout nouveau Dark Abstract Evolution…

Coasterrider Ultimate Version

était en projet / n'a jamais vu le jour

Coasterrider Blog aussitôt lancé, Fabien avait déjà pris le temps de designer une version "Ultimate" du blog après juste quelques mois de fonctionnement. Étant donné la fraîcheur du déploiement du blog, j'ai fini par décliner la transformation vers la version Ultimate. Néanmoins, les maquettes restent disponibles.

Coasterrider Blog feat. Disney Magic! (v1.0)

juillet 2007 à début septembre 2009

La toute dernière et nouvelle next-gen de Coasterrider : Coasterrider Blog, relancée après une bonne reflexion ! Comment CR pouvait-il disparaître ?
Parce que refaire un nouveau site en repartant à zéro, ben c'est encore pire et plus long que de reprendre le bon contenu d'un site plus rempli que rien sur les coasters. Puis pourquoi faire un nouveau site sur Disney ? Je n'avais qu'à rajouter "feat. Disney Magic" et voilà, tout le monde était prévenu et ne pouvait rien dire. Nah !
Avec la v1.0 du blog, les updates ont été transformées en billets, postés plus fréquemment qu'en version site. Les nouvelles maîtrises langage (x)HTML ont pris le dessus ainsi qu'une qualité accrue des images afin de vous servir un blog/site de qualité maximale et compatible, au mieux, avec tous les navigateurs que vous souhaitez ! Donc, si j'existe encore, Coasterrider existera et s'updatera tant que je serai là !

Lors de la mise à jour vers une version 1.5, plusieurs améliorations graphiques mineures ainsi qu'un allégement maximal des pages en mettant les styles dans des feuilles css externes ont été mis en place. L'automatisation devenait possible grâce à de nombreuses fonctions PHP/MySQL.
La rubrique NoLimits, beaucoup demandée durant sa disparition, avait repris sa place en 2008.

Vers la fin de vie de la version, vers le printemps 2009, le site commença tout doucement à s'adapter aux technologies mobiles grâce à la mode iPhone qui s'installait. Une version mobile apparut (la toute première) et relançait le site et ses activités, pour quelques temps encore.

Coasterrider v4.1

janvier 2007 à mai 2007

Sans temps de répit pour le serveur, j'ai décidé de changer la v4 en 4.1, un design quasi-ressemblant à la précédente mise à part qu'à partir de celle-ci, les blocs restaient fixes et ne s'adaptaient pas sur tout l'écran.
« Ça fait trop blog maintenant… » m'a sorti instantanément Fabien. Pas de panique mon gars, ton idée et tes graphismes ont quand même été conservés. Et puis était-ce sans doute le certain but visé ? Enfin bon, je n'ai pu que récupérer la version spéciale 15 ans de Disneyland Resort Paris pour cette 4.1 mais déjà, on pouvait voir que c'était une version qui s'adaptait bien aux changements et qui prenait l'allure de n'importe quoi quand on l'imposait bien. L'arrêt de s'occuper de cette version (pour ne pas dire site) à cette date là était partie sur un coup de tête comme ça : je dois mieux me focaliser sur Disney ! (Monumentale erreur ! 😜)

Coasterrider v4.0

25 décembre 2006 à mi-janvier 2007

Encore une évolution graphique et codée de Coasterrider, sauf que cette fois-ci, tout a été préparé par Fabien qui m'avait étonné sur ce coup. Lorsque CR v3 commençait à manquer d'updates et de rénovation après plus d'1.5 ans d'opération, il était temps de faire une refonte du site entier en changeant certaines méthodes de navigation et de code (certaines pages contenaient des erreurs). Au final, un beau site est né et les anciens codes, purgés. J'avais cru revenir à mes premiers pas de création tellement je redécouvrais une nouvelle façon d'organiser le code : simple et rapide ! Helena avait même repris sa place au coin supérieur droit, mais pour pas longtemps car ses textes étaient difficiles à mettre en place.

Cette version n'aura tenu que deux semaines ou un peu plus après son ouverture car la gestion des grandes images (qui étaient en majeure partie les liens et accès du site) demandaient un entretien trop long et important, ce qui faisait qu'il fallait rechanger l'image et les zones cliquables de l'image en cas de mise à jour (très pénible).

Par ailleurs, la zone NoLimits Coaster avait disparu.

Là, c'est un gros aperçu que je vous laisse, avec quelques liens qui tournent pour aller dans quelques rubriques mais ça n'ira pas plus loin (en fait les TR seulement). Jugez-par vous même ! 🙂

Coaster Rider v3.x

avril 2005 à décembre 2006

Le côté vraiment graphique de Coasterrider commençait à cette version 3. Les codes étaient finalement acquis (même s'ils ne respectaient pas encore les normes W3C) et ont rendu une version pas trop mal (bien que les graphismes faisaient encore débutants mais ça va - vous aviez appréciés en partie).

Au fil des mois s'écoulant, la majeure partie des rubriques de CR y sont nées et/ou ont évoluées. Les fameux trip-reports sont arrivés dans cette version et ont, depuis, continué. La Coasterrider-Team (enfin c'était l'autre nom avant) venait d'être créée. Le dico était véritablement en place, et la rubrique NoLimits Coaster était là, permettant le téléchargement de créations que des visiteurs voulaient partager.
Mais au fil du temps, certaines rubriques n'avaient plus leur place, comme la « base de données » trop longue et dure à gérer. Elle avait tenu pas mal de temps mais a dû être remplacée par les simples photos. C'est toujours plus joli que des statistiques.

Helena avait par contre disparu, car gérer le dialogue était difficile avec elle…!

C'était la première version où les thèmes pouvaient être switché sans trop d'encombres allant de Noël à Black Mamba. Ceci étant grâce la mise en place correcte du CSS et de la dynamisation des pages au PHP. Néanmoins après un an et demi d'opération, les thèmes changeaient mais le design commençait à se faire vieillot. La mise en place de code plus organisé et l'utilisation des graphismes plus « futuristes » (dit Web 2.0) étaient nécessaires pour une refonte totale du site.

Coaster Rider v2.x

fin décembre 2004 à février/mars 2005

Sans doute une des « pires » versions de CR créée, quand on y regarde avec du recul… Après une v1 plutôt concluante et pas trop mal, j'avais quand même des limitations assez gênantes avec ThunderSite car je ne pouvais pas faire quelque chose à l'endroit désiré. Ainsi, Dreamweaver est venu à moi et m'a fait découvrir les très nombreuses fonctionnalités qu'on puisse intégrer à un site grâce aux balises, et code source (et y doit y avoir encore pleins de trucs que je connaisse pas dans le code). Helena était encore présente. 🙂
Bon, j'étais très content de connaître les codes vu la possibilité offrante de positionner ce que l'on souhaite sans contrainte. Mais je rentrais à peine dedans, il y avait encore du boulot. Le contenu restait presque pareil (photos, vidéos, data base…), rajout de sondages (aussitôt remplacés), du dictionnaire technique… rubriques parfois mortes ou retardées. Les couleurs étaient vraiment vives et… assez beurk quoi ! Je ne m'en rendais pas compte…
C'est ainsi qu'après tant de bug, il fallait remettre à zéro et passer à la v3, la bête version !

Coaster Rider v1

octobre 2004 à décembre 2004

Les premiers pas de la création d'un site web… Cela remonte déjà à 2004 quand même !
Je découvrais pour la première fois, les atouts et la conception d'un site web grâce à ThunderSite pour la v1.0 de CR, écrit Coaster Rider. Avec ThunderSite, je ne faisais que « designer » le site. Je n'avais aucune connaissance du code encore, que ce soit PHP, HTML ou CSS. Néanmoins, le design était plutôt prenant et ça fonctionnait déjà bien, malgré le fait que je proposais seulement que des vidéos on ride et que quelques rares photos. Mais c'était l'ouverture, un site de plus sur les roller coasters ouvrait ! Le tout, accueilli chaleureusement par Helena, d'Europa-Park.

Galerie des médias