SAMC-Reverchon : constructeur historique de montagnes russes en France

SAMC-Reverchon : constructeur historique de montagnes russes en France

Avec une visite de l'usine en exclusivité !

Published by Coasterrider Team | Reading time: ≈ 7 minutes
  • 👍 62
  • 😍 7
  • 😮 2
  • 24
  • 10
Après une visite spéciale à Babyland lors du premier déconfinement, c'est avec un immense plaisir que la société française de construction d'attractions SAMC-Reverchon nous a conviés pour visiter leur usine et découvrir leur process de fabrication de rails, ou de carrosseries, le 10 juillet 2020.

🇬🇧 For our international readers, you can find the english version of this post just below:
SAMC-Reverchon: historic roller coaster manufacturer in France After a special visit to Babyland following the end of the first lockdown, it is with a great pleasure that the French manufacturer…
 
Ça n'est pas tous les jours que l'on a le privilège de visiter l'usine de l'un des deux seuls fabricants de montagnes russes en France ! 😍

Pour la petite histoire

Pourquoi SAMC ?

Un nom mythique et historique qui résonne encore pour de nombreuses personnes. 😊
Car finalement, le nom Reverchon n'est nullement enregistré en tant qu'entreprise, il ne s'agit juste que d'une marque.
SAMC-Avia étant le vrai nom de société, c'est l'entité qui est en charge de la création et de la rénovation des carrosseries en résine.

Fondée en 1927, avec la fabrique de carrosserie de skooters, ce n'est qu'en 1990 que Reverchon crée sa première montagne russe, le Tigre de Sibérie, aujourd'hui en opération au parc du Pal. Le premier Spinning Coaster (qu'on appelle communément "Wild Mouse") ne sera fabriqué qu'en 1996 par le constructeur, un modèle qui n'est plus à présenter et qui deviendra un best-seller mondial.
Qui peut s'enorgueillir d'avoir deux voitures de coaster dans son entrée ?! 😜
Voici quelques maquettes de projets passés.
Les détails sont vraiment très chouettes. 😍

Visite d'usine

C'est en compagnie de notre ami Étienne d'EDBattraction qu'Aymeric et Sébastien nous accueillent à l'entrée de l'usine, située à Samois-sur-Seine, au sud de Paris.

Conception d'attractions

Dans le premier hangar, nous remarquons déjà divers objets reconnaissables provenant des montagnes russes françaises que l'on a déjà faites.
Mais ce qu'on l'on remarque le plus, ce sont de jolis rails orange tout neufs : il s'agit du dernier Spinning Coaster nouvelle génération avec Stall Turn qui part pour l'Australie, à Aussie World.
Pièces détachées du Spinning Coaster avec Stall Turn. Ce sera la nouveauté 2021 du parc australien Aussie World.
C'est plaisant de pouvoir admirer les détails des rails de près en prenant son temps.
La peinture est si belle, que c'est presque un sacrilège de faire rouler une voiture dessus ! 😜
Le début du lift.
Une zone de freins.
Le sommet du lift.
Quelle vue ! 😍
Une carrosserie fraichement peinte.
Voici le moule pour les carrosseries de Spinning Coaster.
Vous retrouviez ces carrosseries sur les deux modèles Spinning Coaster "Primeval Whirl" au parc Disney's Animal Kingdom de Walt Disney World. (Ici, il s'agit d'une carrosserie de présentation arborée par le logo Reverchon.)
Le cadeau de Noël de Pascal est bien arrivé ! 😜😍

Rénovation de carrosseries

En accédant au deuxième hangar, nous trouvions plusieurs éléments qui jonchaient le sol. Ce bâtiment abrite plusieurs véhicules en rénovation. Nous retrouvions en premier lieu des célèbres formes gauloises qui n'étaient, ici, pas vraiment dans leur habitat naturel : les menhirs. SAMC se charge de renouveler uniquement la partie inférieure des véhicules.
Dans la seconde partie du hangar, les « bûches » du Menhir Express ont aussi le droit à leur cure de jouvence.
La partie supérieure du menhir ne subit aucune intervention, alors que la partie inférieure est totalement refaite.
À droite, le menhir avant l'intervention, et à gauche le résultat final.
L'intérieur n'a pas été touché.
Une autre imposante pièce gauloise attirait l'œil : une portion de voie de l'Oxygénarium.
SAMC s'occupe aussi de la réhabilitation complète de la voie de l'Oxygénarium du Parc Astérix.
Dans un autre coin du hangar, plusieurs wagonnets de la randonnée la plus dingue de l'ouest étaient dispersés. C'est un grand changement qui est apporté aux voitures de Big Thunder Mountain : SAMC se charge de mettre aux nouvelles normes PMR les anciennes voitures du train de la mine. Comme aux États-Unis, seule la dernière voiture possède cette installation.
Mais pourquoi les wagonnets de Big Thunder Mountain sont-ils ici ?
SAMC a retravaillé intégralement la carrosserie extérieure du véhicule. C'est également une nouvelle voiture que le parc utilisera avec toute une mécanique dédiée pour l'installation de la personne à mobilité réduite.
L'entreprise est en charge d'adapter les anciens wagons aux nouvelles normes PMR.
Un petit portillon est ainsi créé pour que la personne puisse s'installer à bord de la voiture.
Remarquez la praticité du système. Le temps de mise en place est très court ce qui permettra de limiter l'immobilisation du chargement.
Nous avons également aperçu un Tapis Volant d'Agrabah qui a pu subir une petite chirurgie.
Les Tapis Volants des Walt Disney Studios parisiens passent aussi par les ateliers de SAMC.
Cyrille nous a présenté les matériaux nécessaires à la réalisation et rénovation des carrosseries.
Voici quelques matériaux utilisés dans la composition et la rénovation des différentes carrosseries.
Le carbone fait aussi partie des nombreux matériaux composites utilisés.
En haut, en blanc, se trouve la fibre de verre. Le kevlar, en jaune au centre de la photo, est également utilisé dans les travaux.

La pêche aux moules

En sortant de l'usine, les ingénieurs nous ont permis de découvrir les très nombreux moules utilisés pour la réalisation des carrosseries des véhicules. Nous trouvions, à l'extérieur comme dans d'autres entrepôts couverts, de nombreuses pièces dont la plupart des collectionneurs raffoleraient de posséder ; une véritable caverne d'Ali Baba pour les park-fans !

Du Tigre de Sibérie, à Space Mountain : Mission 2, SAMC est contacté par des clients prestigieux.
À l'extérieur, l'Oxygénarium est aussi présent !
Moule d'une bûche.
Bienvenue dans le hangar où la plupart des moules originaux et historiques sont stockés.
Le moule des carrosseries des voitures utilisées sur les trains de Gold Mine à Pirat'Parc, et du Tigre de Sibérie au Pal.
Eh non, ce n'est pas un moule cette fois ! Il s'agit d'une véritable carrosserie de référence des Petites Tempêtes Mack Rides du Parc Astérix. Et au final, celle-ci a servi à créer un moule de référence.
Moule des cache-roues d'OzIris du Parc Astérix.
Le moule que les Disney Fans rêveraient de posséder : celui de la carrosserie de Space Mountain : Mission 2.
Vous remarquerez le moule du devant du train de SM:M2.
Ali Baba avait sa caverne, Reverchon a aussi la sienne ! 😍

Avant-première sur Time Machine: The Coaster

Après avoir découvert tout le savoir-faire du constructeur français, Aymeric et Sébastien nous ont conduit devant la belle structure de Time Machine: The Coaster, un « classique » modèle Spinning Coaster du catalogue mais pas si classique que ça : il intègre en effet un Stall Turn, un virage incliné juste avant la plus grande descente du parcours. L'élément est proposé sur les dernières générations. Sur les versions originales, une ligne droite simple et plate se trouvait à la place du Stall Turn. C'est le deuxième coaster de ce genre à proposer cet élément, après Heidi The Coaster, qui tourne sur les fêtes foraines allemandes sous la direction Schneider (et qui possède en plus un lift boosté).

Time Machine: The Coaster tournera sur les fêtes foraines néerlandaises sous la direction Buwalda.
Voici l'un des derniers projets qui, depuis, est sorti de l'usine et a pris la route des Pays-Bas.
Le Stall Turn est imposant et amène un style différent à la structure classique des Wild Mouse.
L'équipe est prête et équipée à faire de très belles images. 😊
Le Stall Turn est l'élément original inclus dans les dernières productions de Spinning Coaster de chez Reverchon.
Toutes les voitures n'étaient pas encore équipées de leurs appuis-têtes.
La jolie photo de famille. 😍
La couleur des voitures est très harmonieuse avec l'ensemble de la structure.
Galets et roues peuvent être installés sur ce modèle.
Système du déverrouillage de la rotation libre.
En mode spinning.
En mode rotation bloquée.
Petite étude pour la mise en place de notre caméra pour la première onride de ce coaster.
Le point de vue est inédit et au plus près de la structure.
Petit « dernier » coucou à notre caméra !… 😘
… car ce qui devait arriver, arriva ! 😜
Et là, c'est le drame ! 😂
Après cette prise de vidéo inédite et au plus près des rails, nous passons donc en mode YouTubeur ! 😜
C'est à notre tour d'embarquer pour créditer ce coaster « à domicile ». 😍
Photo-souvenir du tour, sans être à bord d'un train ! \o/
« Envoyez un train, envoyez un train ! »
Capteurs d'emplacement des voitures.
Une barre de frein magnétique pour ralentir les voitures.
"Chaîne on you". 😜
Nous sommes prêts à gravir la Time Machine.
Nous ne nous lasserons jamais de venir au plus haut des coasters. 😊
La vue est parfaite ici.

Notre avis

Les équipes de Reverchon nous ont vraiment bien gâtés en nous embarquant à bord du métier pour faire une bonne dizaine de tours à se faire tournoyer. Tester en avant-première un coaster tout neuf fut la cerise sur le gâteau de cette journée chargée en émotions.
Merci à EDBattraction pour l'emprunt de sa caméra pour la réalisation de notre prise de vue onride.
La machine est fluide et le Stall Turn est un excellent ajout à ce classique des fêtes foraines, rajoutant beaucoup de dynamisme au voyage. Cela reste néanmoins une traditionnelle Wild Mouse : fun et familiale, où on appréciera tout de même l'excellent "free spinning" qu'arbore ce modèle.

Remerciements

Dédicace spéciale à nos amis ingénieurs : Aymeric et Sébastien qui nous ont invités pour cette visite en coulisses très particulière. Ils ont comblé les passionnés que nous sommes et nous n'allons pas oublier de sitôt l'une des plus belles journées de cette année 2020.

On remercie également tous les acteurs présents sur site ce jour et qui nous ont reçus avec le sourire : Emeric, André, Cyrille, Angélique, et la famille Reverchon, naturellement, qui nous a ouvert les portes pour cette découverte inédite.
"The place to be", c'est d'être en haut d'un lift de coaster. 😍
Pour la petite histoire Visite d'usine La pêche aux moules Avant-première sur Time Machine: The Coaster Remerciements
Previous post:
‹ Orochi front & backwards onride - Parc du Bocasse
Next post:
Time Machine: The Coaster ›

Comments

Nicolas Passelande

Sébastien ahlala quelle surprise de te voir sur ces photos ahah

Cyrille Zajac

C’est où ? Whouaaaa

Aymeric Desphelippon

Cyrille Zajac 🤷‍♂️

Cyrille Zajac

Aymeric Desphelippon non franchement je vois pas !!!

Dédé Cerra Frobert

Jolie reportage. Bravo à vous

Coasterrider Team

Merci de votre retour enthousiaste. 😊 Nous tâchons de continuer sur cette voie ! 😉
🖊 Tony

Jérémie Gioanni

Ils veulent pas reconstruire des tournants ? 😭

Quentin Ramecourt

le petit virage relevé doit être sympa.

Coasterrider Team

Quentin Ramecourt franchement il est terrible par rapport aux virages bien raides des Wild Mouse ! 😉
🖊️ Pascal

Quentin Ramecourt

Coasterrider tant qu'il n'y a pas de cotes a remplacer ca me va
Nous vous demandons de fournir une véritable adresse e-mail afin de pouvoir gérer votre propre commentaire ultérieurement.
Champ facultatif
About the author
Coasterrider Team
L'équipe