Vente aux enchères de la collection Marcel Campion

Vente aux enchères de la collection Marcel Campion

Posté par Pascal Voisin
Jeudi dernier avait lieu la vente aux enchères de la collection Marcel Campion chez Cornette de Saint Cyr.

Je ne pouvais rater une telle occasion de "gagner" un objet lui ayant appartenu et pouvant rejoindre mes roues et autres pièces de coasters.

Mais je n'avais pas prévu quasiment cinq heures de vente non-stop des 374 lots présents.
Monsieur Campion était bien sûr des nôtres, ainsi que de nombreux professionnels se rapportant au monde forain, le directeur du musée de la Magie, M. Favand le directeur du musée des Arts forains, et aussi de nombreuses personnes au téléphone ou derrière leur ordinateur. Car il faut savoir que la vente était aussi diffusée en live sur le net.

Je m'attendais à ce que les enchères s'envolent et ce ne fut pas toujours le cas. Il était très facile d'obtenir de petites pièces ou bien des "trucs moches" en résines d'époque plutôt moderne.
Cent euros et même parfois moins suffisait à l'emporter, et cela permettait de posséder un morceaux de manège pour faire le bonheur de ses enfants.

Pour ma part, je m'étais fait une petite liste de lots que je trouvais intéressants, dont quelques chevaux que j'aurais aimé posséder.
Armé de mon paddle (cette pancarte sur laquelle notre numéro est inscrit pour enchérir), j'ai attendu patiemment l'arrivée de mes lots en assistant à quelques envolées de prix sur des orgues ou d'anciens chevaux de bois.

Au final, un petit panneau de bois peint de 1930 fut ma première victoire, avant de remporter la tête de Gargantua de Mirapolis que je ne voulais pas rater. Deux "petits prix" pour démarrer et une bonne affaire.

Ensuite, l'attente fut longue et éprouvante : j'étais assis cinq heures dans une chaleur déshydratante avec des caméramans et des journalistes papillonnants dans la salle, et un commissaire priseur toujours plein d'humour et de rythme (heureusement !!! 😊).
Je me suis essayé sur quelques anciens chevaux pour finir par remporter l'un des 2 plus beaux de la vente (à mon goût bien sûr…).

Je conseille vivement à tout le monde de venir assister à une vente aux enchères, car c'est une excellente expérience à vivre.
J'ai ainsi pu faire de belles rencontres, partager mes passions, et profiter d'un musée des arts forains éphémère que je vous résume en quelques photos des deux lieux d'exposition.

J'en profite pour remercier mon voisin de paddle qui m'a "initié" aux enchères et m'a permis d'avoir le catalogue de la vente gratuitement. Merci à toute l'équipe de Cornette de Saint Cyr pour leur bonne humeur et leur accueil, à Karl le magicien que j'ai rencontré lors de ma visite de la veille, à Christophe Pasquier pour son échange sur l'organisation des foires, et enfin à Jean-Philippe Sommer, un ancien de chez Reverchon qui continue à faire son métier avec art et amour et que j'espère sincèrement revoir très vite.

Galerie des médias

Commentaires

Jonathan Binde

Top l’article ! Dommage que n’avait ni le temps ni l’argent certain truc m’aurais bien plus!Tu sais a combien on été vendu les divers jeux de force?Une autre vente est prévu?

Coasterrider

Franchement non, je ne me rappelle plus des prix de vente des divers jeux de force.
Mais dans l'ensemble j'avais imaginé que ça s'envolerait plus haut...
C'est la deuxième vente que M. Campion organise et je pense qu'il a encore pas mal de choses en stock ! 😉
🖊 Pascal
À propos de l'auteur
Pascal Voisin
Chargé de communication
Comptabilise 744 montagnes russes différentes à son actif.
Pensez-vous faire mieux ? Enregistrez vos tours sur Coasterr1dd3n et comparez !