Coasterrider logo

Efteling (11/09/2018)

Efteling (11/09/2018)

 • 2
Dernière destination de notre périple néerlandais : Efteling.
Après une merveilleuse journée à Toverland la veille, on allait clôturer avec « la cerise sur le gâteau ». Que nenni !
En arrivant juste quelques 40 minutes après l'ouverture, le nombre de voitures déjà garées sur le parking nous inquiétait pas mal… Je ne dis pas que c'était noir de monde, mais il y avait plus de gens qu'attendu.
Si l'affluence n'était pas forcément le pire point, l'humeur générale des gens (visiteurs comme employés) ne nous a pas permis de passer une bonne journée. De plus, les temps d'attente indiqués étaient bien trop sous-estimés, pas idéal pour planifier correctement la visite. Un bien gros contraste avec la journée d'hier.

Bien sûr, je n'ai pas pondu cet article pour cracher sur Efteling, car j'ai tout de même pris plaisir à prendre des photos à partager, puis les attractions du parc restent plutôt soignées. Les avis ne changent pas sur Symbolica, la dernière attraction du parc : toujours aussi jolie, il manque toujours ce petit truc pour que ça fasse véritablement « wouah ». Très agréable surprise pour le « nouveau » Python qui roule désormais comme un charme et sans accoup du tout, une réhabilitation qui lui a véritablement fait du bien. Rien à signaler pour Baron, DVH, Vogel Rok, Joris ou même Droomvlucht.

On a connu bien pire comme journée en général, mais ce jour, était loin d'être la meilleure expérience de visite qu'on ait pu passer à Efteling…
  • Nous (re-)voilà donc à Efteling, notre première visite de l'année par ailleurs.
    Nous (re-)voilà donc à Efteling, notre première visite de l'année par ailleurs.
  • Le ciel est bien plus bleu aujourd'hui par rapport à hier. Et remarquez les travaux sur la Fata Morgana… elle ne sera pas de la partie pour aujourd'hui.
    Le ciel est bien plus bleu aujourd'hui par rapport à hier. Et remarquez les travaux sur la Fata Morgana… elle ne sera pas de la partie pour aujourd'hui.
  • Polka Marina.
    Polka Marina.
  • Il faisait très beau dans l'après-midi, un temps idéal pour se poser sur la Gondoletta si on y prenait le temps.
    Il faisait très beau dans l'après-midi, un temps idéal pour se poser sur la Gondoletta si on y prenait le temps.
  • De Vliegende Hollander est notre première destination de la journée, avec un petit quart d'heure d'attente.
    De Vliegende Hollander est notre première destination de la journée, avec un petit quart d'heure d'attente.
  • Le ride est toujours aussi bien foutu, que ce soit de l'extérieur…
    Le ride est toujours aussi bien foutu, que ce soit de l'extérieur…
  • … ou de l'intérieur.
    … ou de l'intérieur.
  • La partie dark-ride fonctionne toujours aussi bien et l'ambiance du périple est toujours aussi… "creepy". Un petit joyau, qu'on n'aura malheureusement fait qu'une fois…
    La partie dark-ride fonctionne toujours aussi bien et l'ambiance du périple est toujours aussi… "creepy". Un petit joyau, qu'on n'aura malheureusement fait qu'une fois…
  • Place à Joris, le dueling GCI du parc.
    Place à Joris, le dueling GCI du parc.
  • Toujours aussi nerveux malgré la petite taille, il éjecte en effet un peu plus que Troy, qui était frais dans la tête de la veille.
    Toujours aussi nerveux malgré la petite taille, il éjecte en effet un peu plus que Troy, qui était frais dans la tête de la veille.
  • Lustre.
    Lustre.
  • En fin de journée, seul un train tournait sur chaque circuit malheureusement, rallongeant l'attente comme pas permis.
    En fin de journée, seul un train tournait sur chaque circuit malheureusement, rallongeant l'attente comme pas permis.
  • On a pu faire Water et Fire… pour perdre à chaque tour, comme d'habitude, je dirais =B
    On a pu faire Water et Fire… pour perdre à chaque tour, comme d'habitude, je dirais =B
  • Enchaînons sur le Python, fraîchement réhabilité cette année. On le remarquera sur le nouveau design des rails Vekoma, plus arrondis.

Edit : comme l'a souligné un de nos lecteurs, et après vérification, ce n'est en fait PAS Vekoma qui a retapé le circuit, mais l'entreprise belge CSM "Steel Structures", spécialisée dans la construction d'acier.
    Enchaînons sur le Python, fraîchement réhabilité cette année. On le remarquera sur le nouveau design des rails Vekoma, plus arrondis.

    Edit : comme l'a souligné un de nos lecteurs, et après vérification, ce n'est en fait PAS Vekoma qui a retapé le circuit, mais l'entreprise belge CSM "Steel Structures", spécialisée dans la construction d'acier.
  • On remarque la différence des anciens et nouveaux rails au bas de la drop.
    On remarque la différence des anciens et nouveaux rails au bas de la drop.
  • #PourLePlaisirDesYeux
    #PourLePlaisirDesYeux
  • #PourLePlaisirDesYeux
    #PourLePlaisirDesYeux
  • Et autant dire que le changement de rail transforme complètement le Python ! Des loopings, aux corkscrews, c'est un tout autre voyage qu'on profite : une fluidité sans pareille et une douceur jamais retrouvée sur un Vekoma « de cet âge ». On ne retrouve plus rien de l'ancienne méthode du constructeur !

Le virage entre les loops et les vrilles passe tout crème et je ne parle pas de l'entrée dans les corkscrews, qui était catastrophique avant, et qui glisse tout seul aujourd'hui.
    Et autant dire que le changement de rail transforme complètement le Python ! Des loopings, aux corkscrews, c'est un tout autre voyage qu'on profite : une fluidité sans pareille et une douceur jamais retrouvée sur un Vekoma « de cet âge ». On ne retrouve plus rien de l'ancienne méthode du constructeur !

    Le virage entre les loops et les vrilles passe tout crème et je ne parle pas de l'entrée dans les corkscrews, qui était catastrophique avant, et qui glisse tout seul aujourd'hui.
  • On aurait souhaité en profiter plus aujourd'hui, mais ce sera pour une prochaine fois !
    On aurait souhaité en profiter plus aujourd'hui, mais ce sera pour une prochaine fois !
  • #PourLePlaisirDesYeux
    #PourLePlaisirDesYeux
  • #PourLePlaisirDesYeux
    #PourLePlaisirDesYeux
  • L'hélice finale n'avait pas forcément besoin d'être remplacée, vu qu'on y ressent pas trop trop de différence de confort à ce passage.
    L'hélice finale n'avait pas forcément besoin d'être remplacée, vu qu'on y ressent pas trop trop de différence de confort à ce passage.
  • Le Baron reste toujours aussi iconique qu'à ses débuts.
    Le Baron reste toujours aussi iconique qu'à ses débuts.
  • Depuis tous les angles, le coaster est très photogénique.
    Depuis tous les angles, le coaster est très photogénique.
  • Les Immelmanns ont de belles courbes.
    Les Immelmanns ont de belles courbes.
  • #PourLePlaisirDesYeux and so on…
    #PourLePlaisirDesYeux and so on…
  • Votre accès aux vestiaires pour enfiler votre tenue de mineur.
    Votre accès aux vestiaires pour enfiler votre tenue de mineur.
  • Zero-G-Roll. Bien meilleur au centre que sur les extrémités.
    Zero-G-Roll. Bien meilleur au centre que sur les extrémités.
  • Le Baron donne le sourire à ses passagers.
    Le Baron donne le sourire à ses passagers.
  • On peut retrouver toutes les émotions sur le Baron =B
    On peut retrouver toutes les émotions sur le Baron =B
  • Final airtime sur le Baron.
    Final airtime sur le Baron.
  • On ne loupe jamais un petit selfie avec Gustave en passant ;p
    On ne loupe jamais un petit selfie avec Gustave en passant ;p
  • Il était temps de se refaire un petit Symbolica, histoire de savoir si les avis par rapport à la dernière fois pouvaient changer.
En passant, on n'aura pas eu le temps d'aller au cieux avec la Pagode…
    Il était temps de se refaire un petit Symbolica, histoire de savoir si les avis par rapport à la dernière fois pouvaient changer.
    En passant, on n'aura pas eu le temps d'aller au cieux avec la Pagode…
  • Le bâtiment parait petit comme ça mais on semble aller loin là-dedans.
    Le bâtiment parait petit comme ça mais on semble aller loin là-dedans.
  • Palais, oui. De la fantaisie, on ne dirait pas !
    Palais, oui. De la fantaisie, on ne dirait pas !
  • Towers…
    Towers…
  • Pardoes et le majordome vous accueillent à l'intérieur du palais.
    Pardoes et le majordome vous accueillent à l'intérieur du palais.
  • On n'avait pas remarqué le véhicule miniature dans l'escalier à notre dernière visite.
    On n'avait pas remarqué le véhicule miniature dans l'escalier à notre dernière visite.
  • Étant donné qu'on était en file normale cette fois-ci, nous avons pu choisir notre parcours sur les trois. Ça change un tout petit peu l'expérience mais ce n'est pas flagrant. On aura donc choisi l'aventure musicale. Ne nous manque plus que le tour des héros.

Concernant l'attraction, elle reste toujours aussi belle, mais il manque encore et toujours un petit je ne sais quoi pour que ça fasse vraiment « Wouaw ! »… On aime bien, mais sans plus.
    Étant donné qu'on était en file normale cette fois-ci, nous avons pu choisir notre parcours sur les trois. Ça change un tout petit peu l'expérience mais ce n'est pas flagrant. On aura donc choisi l'aventure musicale. Ne nous manque plus que le tour des héros.

    Concernant l'attraction, elle reste toujours aussi belle, mais il manque encore et toujours un petit je ne sais quoi pour que ça fasse vraiment « Wouaw ! »… On aime bien, mais sans plus.
  • Rien à signaler sur Vogel Rok, toujours aussi fluide et plutôt puissant avant l'entrée des mid-brakes. On souhaiterait peut-être voir bien plus de choses peut-être, parce que l'on voit encore bien moins de choses à l'intérieur qu'à Space Mountain =]
    Rien à signaler sur Vogel Rok, toujours aussi fluide et plutôt puissant avant l'entrée des mid-brakes. On souhaiterait peut-être voir bien plus de choses peut-être, parce que l'on voit encore bien moins de choses à l'intérieur qu'à Space Mountain =]
  • Détour obligatoire à Festival Carnaval lors d'une visite à Efteling !
    Détour obligatoire à Festival Carnaval lors d'une visite à Efteling !
  • Après avoir savouré le Puy du Fou cette année, il fallait revoir Raveleijn pour comparer un peu ce que le professeur apprend à son élève.
    Après avoir savouré le Puy du Fou cette année, il fallait revoir Raveleijn pour comparer un peu ce que le professeur apprend à son élève.
  • On retrouve beaucoup des clins d'oeil et signatures au Grand Parc original, sauf que tout est en néerlandais =B La bande-son reste quand même plutôt envoûtante.
    On retrouve beaucoup des clins d'oeil et signatures au Grand Parc original, sauf que tout est en néerlandais =B La bande-son reste quand même plutôt envoûtante.
  • Même si tout est en néerlandais, et que porter les écouteurs pour la traduction coupe un peu les bruitages extérieurs, les combats m'ont paru plus dynamiques cette année que les dernières fois. C'est sûr qu'on n'arrive pas au niveau du Grand Parc, mais y a de quoi avoir un très bon teaser.
Oh, et pour être à fond dans les scènes d'action, soyez toujours au plus près des acteurs, ici ou même au Puy du Fou !
    Même si tout est en néerlandais, et que porter les écouteurs pour la traduction coupe un peu les bruitages extérieurs, les combats m'ont paru plus dynamiques cette année que les dernières fois. C'est sûr qu'on n'arrive pas au niveau du Grand Parc, mais y a de quoi avoir un très bon teaser.
    Oh, et pour être à fond dans les scènes d'action, soyez toujours au plus près des acteurs, ici ou même au Puy du Fou !
  • Juste derrière le show, on a profité d'un creux de foule pour faire Droomvlucht, l'immanquable du parc à absolument faire.
    Juste derrière le show, on a profité d'un creux de foule pour faire Droomvlucht, l'immanquable du parc à absolument faire.
  • Ce dark-ride nous emmène toujours dans un autre monde plein de magie et de féerie… Un voyage qui fait toujours du bien aux yeux, et qu'on souhaiterait faire durer toujours plus longtemps !
    Ce dark-ride nous emmène toujours dans un autre monde plein de magie et de féerie… Un voyage qui fait toujours du bien aux yeux, et qu'on souhaiterait faire durer toujours plus longtemps !
  • Dans le coin, on en a également profité pour aller voir la maison maudite qu'est la Villa Volta, où c'était bien plus calme en fin d'après-midi qu'en début.
    Dans le coin, on en a également profité pour aller voir la maison maudite qu'est la Villa Volta, où c'était bien plus calme en fin d'après-midi qu'en début.
  • Preshow.
    Preshow.
  • Hugo Van Den Loonsche Duynen, le chef des pilleurs, nous invite dans sa maison maudite.
    Hugo Van Den Loonsche Duynen, le chef des pilleurs, nous invite dans sa maison maudite.
  • Il a une belle maison pour un pilleur…!
    Il a une belle maison pour un pilleur…!
  • On n'a pas manqué de faire Piraña tout de même, avec son long parcours sauvage, et son incontournable musique enthousiaste !
    On n'a pas manqué de faire Piraña tout de même, avec son long parcours sauvage, et son incontournable musique enthousiaste !
  • Efteling, c'est aussi le célèbre Bois des Contes, véritable institution culturelle des Pays-Bas. C'est par ici qu'on terminera notre visite, et où on aura réussi par s'y perdre \o/
    Efteling, c'est aussi le célèbre Bois des Contes, véritable institution culturelle des Pays-Bas. C'est par ici qu'on terminera notre visite, et où on aura réussi par s'y perdre \o/
  • La Belle au Bois Dormant.
    La Belle au Bois Dormant.
  • Les Six Serviteurs.
    Les Six Serviteurs.
  • Le Roi des Grenouilles, situé bien au fin fond du bois.
    Le Roi des Grenouilles, situé bien au fin fond du bois.
  • Pinocchio ferme la promenade du Bois des Contes, ainsi que cette journée à Efteling, qui n'était pas si si mal vers sa fin. Mais on aura connu mieux et on ne sera pas mécontents à retourner au parc sous une meilleure humeur.
    Pinocchio ferme la promenade du Bois des Contes, ainsi que cette journée à Efteling, qui n'était pas si si mal vers sa fin. Mais on aura connu mieux et on ne sera pas mécontents à retourner au parc sous une meilleure humeur.

2 commentaires